Café-débat sur le mariage gay

Publié le par Jeunes Socialistes 03

Dans son édition montluçonnaise du 03 février 2012, le journal LA MONTAGNE consacre un article à la venue de Gilles BON-MAURY à Montluçon dans le cadre d'un café-débat sur le mariage gay que les Jeunes Socialistes de l'Allier ont organisé jeudi 2 février au Galopin (cliquez sur l'image ci-après pour accéder à l'article en format PDF) :

article-mariage-gay-1-.JPG

 

Gilles Bon Maury - mariage gay - homosexualité - Montluçon - La Montagne - café débat - Galopin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> L'Etat doit assurer l'égalité pour tous, ce qui n'est pas le cas sur ce sujet. Le maire ne vérifie pas non plus de visu le sexe d'un ou d'une tel(le). Avec François Hollande, candidat socialiste<br /> aux élections présidentielles, le tabou dogmatique et confessionnel du mariage des couples de même sexe n'existera plus. Le mariage pour tous, l'égalité pour tous.<br />
Répondre
P
<br /> Un état qui s'ocupe d'amour est un état totalitaire. Le maire ne demande pas aux futurs épous s'ils s'aiment ou non.<br />
Répondre
J
<br /> Hommes et femmes sont égaux en droits. Les différences anatomiques ne regardent pas la loi. L'égalité est au coeur du projet socialiste. C'est cette égalité que François Hollande souhaite<br /> restaurer. L'ouverture du mariage aux couples du même sexe fait partie de ce vaste projet de l'égalité pour tous. Ce qui compte, c'est l'amour qui unit deux êtres humains, peu importe leur sexe.<br />
Répondre
P
<br /> La situation n'est pas égale <br /> <br /> <br /> un homme et une femme c'est différent d'un homme +un homme <br /> <br /> <br /> un homme et une femme font vivre l'altérité sexuelle . Un homme + un homme (ou une femme + une femme)  nient cette altérité, Ces deux comportements sont antagonistes, ils ne peuvent donc<br /> faire l'objet de règles juridiques semblables.<br /> <br /> <br /> ( merci de relire mon texte )<br />
Répondre
J
<br /> Il n'y a aucune propagande là-dedans, juste l'ouverture d'un nouveau droit, tout à fait légitime. Chacun doit être libre de vivre sa sexualité et son amour comme il l'entend. C'est pourquoi il<br /> paraît juste et normal de permettre aux couples de même sexe de se marier et d'avoir des enfants. C'est l'égalité. L'égalité pour tous.<br />
Répondre