Le Conseil Régional réclame le retour de Fatima

Publié le par mjs03

VŒU ADOPTE A L'UNANIMITE  DES 4 GROUPES (PS, PCF, VERTS, UMP/UDF)
AU COURS DE LA SESSION DU CONSEIL REGIONAL D'AUVERGNE LE 21 NOVEMBRE 2006

L'histoire de Fatima Charbi est l'histoire d'une jeune fille dont le père est venu travailler en France en 1973, à l'usine Dunlop de Montluçon, au bénéfice de l'économie française. Victime d'un accident du travail en 1976, le père de famille est amené à multiplier les allers retours entre la France et le Maroc. Un premier enfant est né à Montluçon, Fatima et son frère jumeau au Maroc.

Monsieur Charbi décide de revenir en France en 2000 et demande le regroupement familial. Celui-ci étant systématiquement refusé, Monsieur Charbi décide finalement de retourner au Maroc. Ses enfants, mineurs à l'époque, choisissent de rester en France pour poursuivre leurs études.

En devenant majeure, Fatima est donc devenue expulsable. C'est ainsi que, le 26 octobre dernier, la police l'arrête à son domicile pour la conduire, le soir même, au centre de rétention administrative de Lyon Saint-Exupéry.

Le cas de Fatima a été examiné le 12 novembre par le tribunal de grande instance de Lyon. Son maintien en rétention a finalement été décidé fermant ainsi la porte à une régularisation. Fatima a finalement été expulsée dans le plus grand secret, embarquée sans argent, sans effets personnels et sans information sur le lieu où on la ferait débarquer.

Face à l'inhumanité et à la violence de cette décision, face à ce parcours humain brisé, le Conseil régional d'Auvergne demande aux autorités compétentes le retour de Fatima Charbi à Montluçon, afin qu'elle puisse terminer les études qu'elle a entamées.

Publié dans Actions des JS 03

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article